Libération émotionnelle - partie 3

17 avril 2020


Il s'en est passé des choses depuis la publication de mon dernier article sur le sujet, puisqu'une semaine après mon deuxième rendez-vous, le gouvernement annonçait la mise en place du confinement.

Avant cette période de confinement, j'ai tout de même eu le temps de poser quelques intentions, notamment au niveau professionnel. Je vous parlais dans l'article précédent de l’intention de quitter mon travail actuel, et bien j'ai pu en informer ma hiérarchie et nous avons convenu que nous nous verrons une fois que tout sera revenu à la normal. Bon, effectivement, avec le recul, j'ai la sensation que cette situation va encore durée un bon bout de temps, mais je ne me prends pas la tête, mon CDD se termine en Août, j'ai un peu de temps devant moi et peu importe comment tout ça se déroulera, dans tous les cas, ma décision est prise. 
D'ailleurs, cette période de confinement me conforte dans cette décision, j'ai la possibilité d'avancer sur pas mal de mes projets et je prends du temps pour moi. Je pensais que mon agacement pour mon travail actuel s'atténuerai un petit peu en étant en télétravail, mais finalement pas tellement, alors les synchronicités ne trompent pas, il est temps pour moi de laisser aller ce qui doit l'être. En attendant que tout cela soit concret, j'essaie de trouver un équilibre avec ce travail pour ne pas me surcharger, surtout mentalement. 

Je me rends compte que je ne vous ai pas parlé de mes projets justement. Je ne rentrerai pas dans les détails car je suis encore en train de travailler dessus et que ça va évoluer. Simplement j'ai pour projet de créer mon entreprise sur le thème du développement personnel avec des spécialités telles que l'hypersensibilité et la spiritualité. C'est un projet qui me tiens vraiment à cœur et je prends le temps de bien le préparer. Peut-être que je vous en parlerai plus en détail une fois que tout ça sera un petit peu plus concret...

Bref, je m'égare un petit peu... Où j'en étais ? Oui ! La mise en place du confinement juste après mon second rendez-vous avec l'énergéticienne.

Pour être vraiment honnête, les deux premières semaines n'ont pas été évidente. Sur le plan moral, ça allait, même si j'ai connu mieux mais dans l'ensemble ça allait... par contre niveau organisation, ce fut un peu compliqué pour moi de m'adapter. Un peu comme tout le monde surement j'imagine, il faut un temps pour tout... Mais ça n'a pas été évident et mon mental à commencé à sérieusement reprendre le dessus ! 

En tout cas, une chose est sure c'est que je ne me suis pas laissée abattre, j'ai appris à bien plus m'écouter qu'avant et voilà que j'entamais une troisième semaine de confinement, après un soin énergétique à distance, en grande grande forme cette fois !

Ce soin énergétique justement, parlons-en... Nous avons pu maintenir le rendez-vous initialement prévu sauf que celui-ci s'est fait à distance, par téléphone !

Je trouve que c'est également super intéressant ce principe de rendez-vous à distance, je reste dans mon petit confort chez moi et j'ai pu m'installer dans mon lit pour la séance. Le seul petit inconvénient je dirai, c'est qu'il ne faut vraiment pas être dérangé pendant la séance pour que celle-ci soit totalement bénéfique.

A nouveau, j'ai ressenti beaucoup d'émotions et les larmes sont montées quand elle a évoqué certains sujets. C'est drôle car je n'aurai pas pensé que l'effet soit aussi fort à distance qu'en présentiel. Et puis cette fois-ci, à la fin de la séance, elle m'as tiré une carte, un peu comme un message à retenir pour cette séance, qu'elle m'a envoyé en photo ensuite. J'ai vraiment apprécié, mois qui adore utiliser les cartes en plus !

En tout cas, je continue mon petit parcours de libération des émotions et j'y vois de grands changements. La preuve avec mon travail, je n'aurai jamais pensé réussir un jour à prendre cette décision qui trottait dans ma tête depuis un moment !

J'ai également entamé une formation d'auto-soin LaHoChi avec elle. Je vous en parlerai peut-être un peu plus tard, quand je maîtriserai bien tout cela, mais pour le moment, je suis en plein apprentissage. Mais je peux vous dire que là aussi, ça libère des choses !

Toutes ces synchronicités, c'était vraiment le moment pour moi de mettre un coup d'accélérateur à ma libération émotionnelle. Je suis contente d'avoir réussi à mettre à profit cette période de confinement même si ce n'est pas toujours évident.

J'avoue qu'en écrivant les dernières lignes de cet article, je suis triste. Je me sens également nostalgique car je réalise au fond de moi que plus rien ne sera jamais comme avant.

Je laisse venir la nostalgie et la tristesse, mais je sais qu'elles laisseront bientôt place à l'espoir.

Merci de m'avoir lu.
A bientôt,


Publier un commentaire

dernières publications Instagram

© Lifestyle Ade. Design by FCD.