L'auto-sabotage

by - 19.4.18


Aujourd'hui sur le blog j'avais envie de vous parler d'un sujet un peu particulier et dont on parle peu : l'auto-sabotage.

Quoi ? Mais de quoi elle me parle celle-là ? 

L'auto-sabotage c'est un peu comme une lutte mentale entre le conscient et l'inconscient. Et forcément, c'est l'inconscient qui l'emporte à tous les coups... sauf si vous décidez d'y remédier ! 

Au fond, ça vient finalement d'une difficulté à s'aimer soi-même et d'une mauvaise estime de soi. 


Comment se manifeste l'auto-sabotage ? 

Tout simplement lorsque nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour NE PAS obtenir ce que nous désirons le plus au monde. 

Phrase typique de quelqu'un qui pratique l'auto-sabotage :
- Ca ne sert à rien de postuler pour ce travail, je n'aurai pas la capacité de gérer ces responsabilités ;
- J'aimerai perdre du poids mais je n'y arriverai jamais, j'aime bien trop manger pour ça. 

.... J'en oublie pleins mais vous avez compris le principe, je pense !

Ces conduites et comportements sont plus ou moins conscients, plus ou moins contraignants et plus ou moins répétitifs. Ils constituent une entrave à notre liberté d'être et ils sont des obstacles à notre sérénité et à notre bien-être.

Mais pourquoi pratiquons-nous l'auto-sabotage ? 

Pour se protéger de l'échec, des déceptions, des souffrances et parce que nous sommes guidés par la peur.
L'auto-sabotage est une création de notre égo, car il a peur du changement, de la souffrance que cela peut générer et des doutes que cela implique dans un changement de mode de vie.

Mais il est important de vaincre nos résistances, d'affronter nos peurs, d'avoir le courage de se lancer, de déployer ses ailes et de développer toutes ses capacités afin d'être épanoui.  

Comment en finir avec l'auto-sabotabe ? 

1 - Prendre conscience : être à l'écoute de son subconscient. Observer ses pensées négatives et les comportements auto destructeurs que vous employez. Ce genre d'émotion se développe bien souvent lorsque l'on résiste à quelque chose.

2 - Se créer de nouvelles convictions : pour cela il va falloir changer votre dialogue intérieur et ainsi passer du négatif au positif. Pour vaincre notre résistance intérieure au changement, il va nous falloir une excellente motivation.

3 - Changer les choses : le moment est venu de sortir de sa zone de confort et de changer les choses. Dressez une liste de ce que vous allez faire pour obtenir ce que vous voulez. Chaque jour, accomplissez une action, aussi petite soit-elle, qui vous mènera sur la voie du succès. Lorsque vous commencez à ressentir une résistance de votre part, ralentissez, concentrez-vous et prenez une grande respiration. Avec de la persévérance, vous atteindrez peu à peu tous vos objectifs et tout ce que vous attendez de la vie vous sera accordé.

4 - S'accepter : vouloir découvrir qui l'on est vraiment en allant à la recherche de nos véritables talents cachés et tout mettre en œuvre pour les déployer.


Connaissez- vous l'auto-sabotage ? Quelles sont vos techniques pour y remédier ?

A bientôt,

Lifestyle Ade


You May Also Like

6 commentaires

  1. " Tout ce que tu construis dans ta vie, sois ça casse, soit tu finis par le détruire."

    Une phrase qui m'a été répétée plusieurs fois quand j'étais plus jeune et qui m'est restée. Une phrase qui peut s'avérer vraie quelque fois car j'ai tendance à avoir le sentiment que certains actes ou décisions n'étaient pas pour moi, que je ne les mérite pas et du coup j'ai tendance à tout lâcher. Je me suis également retrouvée à culpabiliser de faire des erreurs, de rater des opportunités ou de tout gâcher car "j'étais à chaque fois le problème".

    C'est ce qu'on m'a fait souvent ressentir : c'est ta faute, c'est à cause de toi que.., c'est parce que tu es nulle etc.. Au début, je le vivais mal. Puis maintenant je prends de recul, j'évalue la situation, si ces personnes ont raison : je me remets en question. Si j'estime ne pas être en tord, j'essaye d'arranger les choses, et en dernier recours : j'abandonne. C'est ma façon d'avancer sans trop souffrir et ça passe ou ça casse..

    Merci pour cet article Ade <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout commence de cette phrase. Si tu penses que cette phrase est vraie alors tout ce que tu va entreprendre sera détruit parce que ta vie et tes convictions ce sont construites autour de cette phrase. Et c'est un bel exemple d'auto-sabotage. Je ne suis pas là pour te jeter la pierre, bien au contraire. Moi même j'ai pratiqué l'auto-sabotage et je le pratique encore parfois. Puis ensuite je râle que tout le monde est contre moi, que rien ne va comme je veux... pour au final me rendre compte que si j'en suis là c'est tout simplement parce que je n'y croyais pas au fond de moi, que je ne m'en sentais pas capable et que je me suis auto-saboté moi-même !

      C'est important de se remettre en question et de réajuster sa façon de faire au besoin mais il ne faut pas rentrer dans la paranoïa que c'est de toute façon toujours de notre faute : si on pense comme ça, on est encore dans l'auto-sabotage et on restera persuadé qu'on est nulle.

      Il n'y a pas d'abandon, que des expériences enrichissantes ! :)

      Ayons confiance en nous, aimons-nous, nous sommes capable d'y arriver !

      des bisous ma belle <3

      Supprimer
  2. Très bel article, qui remonte les morals dans les chaussettes ! C'est vrai qu'on est finalement tôt le temps en train de se dire que ca ne sert à rien, qu'on y arrivera pas... Je suis moi même en phase de questionnement pour un grand changement, et je crois que j'en ai tellement peur que je me trouve toutes les raisons du monde pour ne pas foncer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite pleins de courage et d'enthousiasme dans ce changement que tu es en train d'entreprendre. Je suis certaine que tu vas y arriver :)

      Supprimer
  3. Hello !
    Merci pour ton article et je me reconnais complètement dans "l'auto-saboteuse", j'essaie d'y remédier mais il faut s'accrocher !
    A bientôt,
    Lili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas tous les jours facile d'y remédier, surtout lorsque c'est une vilaine habitude qu'on a pris depuis longtemps. Mais je pense qu'à partir du moment où on décide de faire tout notre possible pour y remédier, alors nous avons toutes nos chances d'y arriver :)

      Très belle journée à toi !

      Supprimer